VITICOMPOST

Le compost est un excellent amendement. Son utilisation en viticulture permet d’augmenter le taux de matière organique, pilier de la fertilité physique, chimique et biologique de vos sols. Le compost permet d’améliorer leurs fonctionnements, ils sont alors plus aptes à fournir aux vignes les éléments et conditions nécessaires à leur développement et à la qualité du raisin.

Pour en savoir plus, consultez la fiche technique du VITICOMPOST

Catégorie :

Composition agronomique

Teneur exprimée en % du produit brut
(n° lot : CA2018 / Laboratoire : SADEF)
20 m3 (soit 13 tonnes de MB) de Viticompost apportent
Matière sèche65 %
Matière organique26 %3.3 tonnes de MO dont 3,1 tonnes d’humus stable
Indice ISMO93,1 % de la MO
pH8
Azote total (NtK)1,0 %14 unités d’azote
Phosphore (P205)0,4 %47 unités de phosphore
Potasse (K20)0.8 %112 unités de potasse
Rapport Carbone/Azote15

 

Avantages du produit

Entretien du stock en matière organique des sols

  • Apporte une solution aux problèmes d’érosion et de lessivage,
  • Facilite le travail du sol avec le maintien d’une forte stabilité de la structure,
  • Meilleure rétention en eau pour sols légers. Libère progressivement les nutriments nécessaires à la croissance de votre vigne
  • Stimule l’activité biologique
  • Meilleur disponibilité des éléments présents

Conseils d’utilisation

Conseil d’apport : un apport régulier contribue à l’entretien du stock en matière organique.

En entretien :

  • Apporter jusqu’à 20 m3 (soit 13 tonnes) de VITICOMPOST à l’hectare (selon le type de sol) tous les 2 ans dès l’automne après les vendanges jusqu’au débourrement de la vigne.

Avant plantation en fumure de fond :

  • L’apport de composts mûrs, riches en matières organiques humifiées dont l’action durera plusieurs années est particulièrement intéressant avant plantation. Epandre de 40 à 50 m3 (soit 25 à 30 tonnes) de VITICOMPOST à l’hectare (selon le type de sol).